HOUESVILLE

Son territoire est composé de terres agricoles cultivées et de prairies d’élevages ainsi que de vastes étendues de marais toujours exploités comme ils l’étaient déjà au moyen âge. Le haras « du VIVIER’’ implanté dans le village, perpétue avec succès, la tradition de l’élevage des chevaux de course normands.
Monument :
L’église Saint Gilles avec son chœur du XVIe siècle.
Particularité
Chaque année en automne et hivers, les marais sont inondés par la rivière Douve, ils sont dit ‘’blancs’’, c’est une période de repos pour la flore, de reproduction pour les poissons ainsi que la période de chasse aux gibiers d’eau.
Les 265 hectares de marais communaux sont exploités comme suit, 199 ha sont loués à bail et les 66 ha restants sont exploités en pâturage collectif saisonnier (appelé au moyen âge : les communaux).
Pour la petite histoire mais pour laquelle les Houesvillais sont très attachés, chaque foyer possédait un droit annuel de marais. À titre d’exemple, en 1960 ce droit permettait de faire pâturer gratuitement 3 vaches et 2 veaux ou 1 cheval et 2 veaux soit environ l’équivalent de 275 F de l’époque et qui pouvait se monnayer.